Home » Amerique du Nord, Economie et Travail, Headlines, Internationale, Politique »

ARMES-ETATS-UNIS / MEXIQUE: Washington invitée à cesser son business d’armes vers le Mexique

    Salvador G. Sarmiento

    WASHINGTON, 12 septembre (IPS) – Les victimes de la guerre contre le trafic de drogue au Mexique demandent aux États-Unis de cesser les exportations d'armes vers le Mexique. Durant un mois, ils sillonnent à bord d'une caravane de paix les Etats-Unis en offrant leurs témoignages au public américain et ils organisent même au passage une veillée pour la paix à Washington.

    Plus de cinquante mille morts et de milliers de disparus, torturés et déportés. C'est le bilan de ses six dernières années de violence découlant du commerce de la drogue au Mexique. La « caravane de la paix pour la justice et la dignité » veut faire comprendre aux États-Unis que leur guerre contre la drogue en combinaison avec leurs exportations d'armes n'ont fait que favoriser le développement de la violence et de l'impunité au Mexique.

    « Personne ne peut s'imaginer 70.000 visages face à lui. Les chiffres ne disent rien aux gens car ils restent des abstractions », rappelle le poète mexicain Javier Sicilia. Depuis que son fils a été tué l'année dernière, il se bat pour mobiliser un maximum de compagnons d'infortune dans cette campagne pour la paix. C'est déjà la deuxième fois qu'ils ont fait le tour du Mexique à l'aide d'une caravane. Maintenant, ils veulent également prouver au public américain les vrais visages de victimes qui se cachent derrière les abstractions chiffrées. Avec une centaine d'autres, Javier a répété à maintes reprises son histoire dans plus de 25 villes américaines.

    Pas de guerre sans armes

    Son histoire personnelle est un prétexte pour faire passer un message politique. La caravane de la paix souligne ainsi que la violence au Mexique ne s'arrêtera pas jusqu'à ce que la politique américaine ne lutte seulement contre le trafic de drogue sans s'attaquer au business des exportations d'armes.

    Il y a exactement un mois, la caravane a ainsi traversé la frontière pour entrer aux États-Unis. Via Los Angeles, elle a déjà parcouru le long de la frontière américano-mexicaine une vingtaine d'Etats américains. Avant-hier, les participants sont venus à Washington pour ensuite débattre de ce sujet à East Harlem, un quartier Latino où vivent beaucoup de Mexicains. Au cours de cette soirée de rencontre et de débat, les Mexicains ont pu compter sur le soutien d'un certain nombre d'organisations religieuses et civiles basées à Washington.

    (FIN/IPS/2012)

    comment closed

    Tag Cloud

    Africa Centrale Asia/Pacifico Culture, Religion, Sport East Africa Education Energy Global Affairs Orient Peace and conflict Population, Refugies Science, Technologie Southern Africa Spécial Culture,Religion et Genre Travail West Africa