Home » Amerique du Nord, Economie et Travail, Environnement, Headlines, Internationale, Politique, Santé »

ÉCONOMIE-ENVIRONNEMENT: La production automobile atteint un nouveau niveau record

    Michael Renner

    WASHINGTON, 14 septembre (IPS) – Après une baisse de la production due à la crise économique, la production mondiale des voitures est à nouveau en forte hausse. Ce redressement est principalement dû à la forte demande en provenance des économies émergentes comme la Chine.

    Selon l'IHS Automotive de Londres, la production mondiale des voitures et de véhicules utilitaires légers a augmenté de 74, 4 millions d'unités en 2010 à 76,8 millions en 2011. L'année 2012, les observateurs s'attendent même un niveau record de plus de 80 millions de véhicules neuves produites.

    Les ventes mondiales ont aussi augmenté de 75,4 à 78,6 pour la même période. En 2012, les chiffres de ventes attendues sont de 81,8 millions de véhicules. La demande est principalement soutenue par les pays émergents comme la Chine.

    Ces ventes à la hausse entraînent la présence d'une flotte sans cesse croissante sur le terrain. En 2011, on estime que 691 millions de véhicules circulent sur les routes dans le monde. Si on ajoute les utilitaires légers et les camions lourds, on arrive à 979 millions de véhicules sur les routes, soit 30 millions d'unités de plus que l'année précédente. A la fin de l'année on s'attend à un milliard de véhicules sur la route – soit un véhicule pour chaque septième habitant.

    Voitures électriques

    La grande majorité des véhicules fonctionnent à l'essence ou au diesel. La part des voitures hybrides est en hausse, mais elle reste inférieure à 2 % du total.

    En 2011, un peu plus de 400.000 Toyota Prius ont été vendues. La Prius est la voiture hybride la plus vendue au monde. Toyota a déjà vendu 4 millions de voitures hybrides depuis 1997. Dans 2,9 % des ventes, il s'agissait d'une Prius.

    La production de voitures électriques reste pourtant marginale. Bien que plusieurs pays veulent stimuler l'utilisation de voitures électriques, on peut toujours se poser des questions sur le résultat des objectifs annoncés.

    La Chine veut par exemple 5 millions de voitures électriques sur les routes d'ici 2020. Ainsi, le pays accueillera 40 % du total des véhicules électriques en circulation dans le monde cette année-là. Une analyse de la Deutsche Bank suggère qu'une production de 1,1 million de voitures électriques pour un parc total de 3,5 millions d'exemplaires en Chine est une prévision plus réaliste.

    Pollution de l'air

    Les voitures contribuent de manière significative à la pollution atmosphérique et aux émissions de gaz à effet de serre. L'usage de voitures économiques et des carburants plus propres peuvent limiter ces effets nocifs découlant de l'utilisation des voitures, mais le nombre croissant de voitures et les distances de conduite de plus en plus longues peuvent aussi annuler ces résultats.

    Le mois dernier, le gouvernement américain de Barack Obama a adopté une nouvelle législation qui exige des constructeurs de produire des véhicules plus propres. Cela obligera les fabricants à développer des véhicules consommant davantage des carburants écologiques alternatifs, disposant de meilleurs moteurs et de pièces détachées de moins en moins lourdes.

    Une décision qu'il était urgent de prendre, assurent les observateurs critiques, parce que les États-Unis sont loin derrière le Japon, la Chine et l'Union européenne en matière d'efficacité énergétique.

    (FIN/IPS/2012)

    comment closed

    Tag Cloud

    Africa Centrale Asia/Pacifico Culture, Religion, Sport East Africa Education Energy Global Affairs Orient Peace and conflict Population, Refugies Science, Technologie Southern Africa Spécial Culture,Religion et Genre Travail West Africa