Home » Amerique du Nord, Economie et Travail, Environnement, Headlines, Internationale, Politique »

ENVIRONNEMENT-ECONOMIE: Les environnementalistes veulent interdire le forage pétrolier de Shell dans l’Arctique

    Zoha Arshad

    WASHINGTON, 26 août (IPS) – Shell espère commencer sa première campagne de forage dans l'océan Arctique, le long de la côte de l'Alaska, dès la mi-septembre mais les organisations environnementales demandent à Washington d'interdire ce projet depuis que la société Shell accumule les problèmes techniques.

    Les négociations avec le gouvernement sont en cours depuis que l'inspection du navire Arctic Challenger, chargé de surveiller toute fuite éventuelle de pétrole en mer, souffre de divers problèmes techniques.

    Le Natural Resources Defense Council (NRDC) a envoyé un rapport au gouvernement américain l'invitant à ne pas accorder son aval pour la poursuite du forage en mer. Selon ce comité, Shell est incapable d'empêcher les fuites ou de nettoyer une éventuelle contamination. Shell a admis qu'il ne peut pas correctement nettoyer les déversements de pétrole et que l'Arctic Challenger ne pourra survivre à une forte tempête en mer.

    Selon les observateurs critiques, y compris dans le camp républicain, le pétrole reste un élément crucial pour disposer d'une source énergétique moins coûteuse et pour réduire la dépendance envers le Moyen-Orient.

    Nature

    Mais selon le NRDC, le risque d'accidents dans cette zone sensible est trop grand. Il n'existe aucune preuve que les appareils de forage restent intacts au contact de la glace. En plus, le forage en mer risque de perturber fortement l'habitat des mammifères marins. Si la production se met quand même en route, les compagnies pétrolières voudront également s'investir sur ce marché et il faudra construire de nouveaux pipelines qui détruiront encore les terrains naturels.

    Le chef de la campagne arctique de Greenpeace, Jackie Dragon, a sévèrement critiqué le projet pétrolier. « Etant donné que Shell ne peut pas contrôler la sécurité de ses tours de forage, imaginez ce qui peut se passer face à des vagues de sept mètres et le gel en mer en plein forage dans l'océan Arctique? On ne peut pas faire confiance à Shell et le président Obama ne doit pas laisser continuer ce projet ».

    Pour Shell, ce n'est plus qu'une question de semaines étant donné que l'été touche à sa fin. En octobre, la société doit de toute façon cesser ses travaux avant l'arrivée de la banquise.

    (FIN/IPS/2012)

    comment closed

    Tag Cloud

    Africa Centrale Asia/Pacifico Culture, Religion, Sport East Africa Education Energy Global Affairs Orient Peace and conflict Population, Refugies Science, Technologie Southern Africa Spécial Culture,Religion et Genre Travail West Africa