Home » Headlines, Internationale, Politique »

IRAN / ETATS-UNIS: Trois porte-avions américains en route « par hasard » vers les côtes iraniennes

    BRUXELLES, 13 janvier (IPS) – La marine militaire américaine dispose actuellement de deux porte-avions au large des côtes iraniennes et un troisième est en route vers le même endroit. Il s'agit d'une simple coïncidence, selon le Pentagone (ministère américain de la Défense) qui a souligné que ces manœuvres n'étaient d'aucune façon liées à la récente tension au sujet du nucléaire iranien.

    Quoi qu'il en soit, le timing est tout de même frappant: les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran sont à ce point fortes aujourd'hui que des nouvelles sanctions sont envisagées envers ce dernier et que l'Iran menace de fermer le détroit d'Hormuz, l'une des routes maritimes les plus importants au monde. Le Pentagone affirme vouloir maintenir sa trajectoire et répète que l'arrivée du troisième porte-avions dans la région est une pure coïncidence.

    Le porte-avions Carl Vinson a rejoint la cinquième flotte américaine pour remplacer le John C. Stennis qui vient à travers le détroit d'Hormuz. En comptant le remplaçant la marine américaine dispose actuellement de deux porte-avions dans la région. Et ce n'est pas tout car l'Abraham-Lincoln effectue son trajet depuis le Sud-Est asiatique pour rejoindre les côtés iraniennes.

    Hasard

    « Je ne veux pas donner l'impression à quiconque que nous avons deux porte-avions dans la région à cause de ce qui se passe pour le moment en Iran », a déclaré le porte-parole du Pentagone John Kirby. Le nombre de transporteurs dans la région varie régulièrement selon Kirby « en fonction de la politique générale fixée par le commandement central et ce n'est pas nécessairement lié à un incident spécifique ».

    « En plus, il n'est pas facile de déplacer aussi facilement des porte-avions, précise M. Kirby. Il faut beaucoup de temps, de travaux de planification et de formation pour bouger un porte-avions. On parle ici de plusieurs mois de boulot ».

    Tensions

    La marine américaine dispose en effet généralement de deux porte-avions dans la région, mais les récentes manœuvres surviennent à un moment de grande tension. Mercredi dernier, un chercheur iranien spécialiste du nucléaire a été tué lors d'un attentat à la bombe.

    Il reste à voir si l'Iran considérera l'arrivée de deux nouveaux porte-avions américains le long de ses côtes comme quelque chose de normale. Un général iranien a averti la semaine dernière que le porte-avions Stennis n'était pas autorisé à retourner dans le Golfe après qu'il ait navigué sur le détroit d'Hormuz. « Nous n'avons pas l'habitude de mettre en garde plus d'une fois », a menacé le général.

    La marine américaine affirme ne pas se laisser impressionner par les menaces iraniennes. « Nous opérons nos navires dans le Golfe de manière habituelle, rien ne changera », a répondu M. Kirby. « Le détroit est une voie maritime internationale et la Navy restera une puissance dans la région garantissant la libre circulation des échanges commerciaux dans les eaux internationales ».

    (FIN/IPS/2012)

    comment closed

    Tag Cloud

    Africa Centrale Asia/Pacifico Culture, Religion, Sport East Africa Education Energy Global Affairs Orient Peace and conflict Population, Refugies Science, Technologie Southern Africa Spécial Culture,Religion et Genre Travail West Africa