Home » Amerique du Nord, Droits de L'Homme, Headlines, Internationale, Politique »

JUSTICE-CUBA: Cuba : L'Américain Alan Gross reste en prison

    LA HAVANE, 01 janvier (IPS) – L'Américain Alan Gross, qui a été condamné à Cuba pour avoir aider l'opposition, restera en prison. Son nom ne figure pas sur la liste des 3.000 prisonniers graciés la semaine dernière par le régime communiste.

    La Gaceta Oficial, le journal officiel de Cuba, a publié cette semaine la liste des 2.991 prisonniers bénéficiant de l'amnistie. Le président cubain Raul Castro a annoncé la mesure la semaine dernière. Il a également suggéré la prochaine libération de 86 prisonniers étrangers dont 11 citoyens américains.

    Sur la liste des prisonniers étrangers qui n'a pas encore été publiée, le nom d'Alan Gross n'est pas mentionné selon des sources gouvernementales cubaines. Cet Américain a été condamné en mars 2011 à quinze ans de prison. La Havane reproche à ce citoyen américain de 61 ans d'avoir fourni des « moyens de communication sophistiqués » à l'opposition cubaine et n'exclut pas qu'il était impliqué dans des activités de renseignement.

    Le ministère américain des Affaires étrangères (Département d'Etat) s'est déclaré «profondément déçu» de constater que Gross n'est pas libéré. Aussi longtemps qu'il restera en prison, toute normalisation des relations entre les deux pays est totalement exclue, a précisé Washington.

    Benoît XVI

    Sur la liste des Cubains libérés, on retrouve les noms de sept prisonniers politiques, d'après le militant des droits humains Elizardo Sanchez. Parmi eux figurent Alexis Ramirez et Modesto Martínez qui avaient été condamnés pour le détournement d'un avion alors qu'ils tentaient de fuir l'île. Les deux détenus ont été libérés mercredi dernier, affirme Sanchez.

    L'amnistie générale a été obtenue à la demande des institutions familiales et religieuses. Cette décision a été interprétée comme un geste du pouvoir cubain en prévision de la visite papale de Benoît XVI programmée pour l'année prochaine à Cuba.

    La Havane avait déjà libéré l'année dernière plus d'un centaine de prisonniers politiques à la suite d'une conversation entre le président Castro et le cardinal Jaime Ortega, archevêque de La Havane.

    (FIN/IPS/2011)

    comment closed

    Tag Cloud

    Africa Centrale Asia/Pacifico Culture, Religion, Sport East Africa Education Energy Global Affairs Orient Peace and conflict Population, Refugies Science, Technologie Southern Africa Spécial Culture,Religion et Genre Travail West Africa